Paul-André Goulet… Un leader inspirant.

Dans la série des diners-conférence du Conseil québécois de la franchise, franchiseurs bâtisseurs.  Nous avons accueilli M. Paul-André Goulet, propriétaire multi-franchisé d’une dizaine de magasins Sports Experts et Atmosphère dans la grande région de Montréal qui a fait le point sur l'état de la franchise en 2018.

M. Goulet œuvre dans le domaine du commerce de détail depuis plus de 32 ans et 20 ans à titre de président et propriétaire. Le Groupe Goulet Sports emploie plus de 500 employés et son chiffre d’affaires rivalise avec plusieurs grandes chaines franchisées au Québec. Grâce à une équipe de gestion chevronnée et des investissements massifs année après année, le GGS a réalisé des ventes comparables positives sans interruption depuis plus de vingt ans dans le domaine ultra compétitif et en pleine mutation du commerce de détail.

Paul-André Goulet est:

  • Président du conseil d’administration du Conseil Québécois de la Franchise.
  • Membre du conseil d’administration de Destination Centre-Ville.
  • Membre du « Client Advisory Council » de la Banque de Montréal.
  • Membre du conseil consultatif de la Ville de Montréal pour la réfection de la rue Sainte-Catherine.
  • Membre du comité stratégique de FGL Sports (franchiseur de Sports Experts, Atmosphere, Rousseau Sports, etc.).
  • Conseiller spécial de FGL Sports pour le réaménagement et la gestion des magasins corporatifs dans le reste du Canada.

 

L'état de la franchise en 2018.

 

Les enjeux:

  • La technologie vient bousculer le modèle de la franchise
  • Internet et commerce électronique
  • Compétition virtualisée et mondiale
  • Pression sur la rentabilité

Les clés de solution:

  • Le franchiseur et les franchisés doivent mieux travailler ensemble afin qu’il y ait plus d’argent pour tout le monde. Augmenter les ventes ET les profits.« Que pouvons-nous faire de mieux pour réussir comme groupement avant de se partager la tarte »
  • Transmettre les connaissances des franchisés les plus performants à l’ensemble du réseau. Niveler par le haut! Utiliser les technologies pour y arriver.
  • Éliminer toute joute politique déterminant les promotions dans les moyennes et grandes entreprises.
  • Accepter qu’une franchise ne se résume pas qu’à des chiffres. Que c’est un regroupement d’entrepreneurs qui ont mis leur confiance, leurs économies et leur temps (pratiquement leur vie) pour réussir.
  • Les dirigeants du réseau doivent posséder des connaissances approfondies du domaine dans lequel ils œuvrent. Sinon ils doivent s’entourer de gens d’expérience dans le domaine.

L’avenir:

  • Seul le modèle 3.0 dynamique, tourné vers l’avenir et qui utilise les technologies de manière pragmatique, efficace et rentable est, selon moi, gage de réussite et de longévité.
  • Le saint graal! La convergence du B&M et des ventes en ligne

 

     
             
     
             
             
             
             

 

Le Conseil québécois de la franchise tient à remercier ses partenaires qui rendent possible la tenue de cet événement.

 

RBC  

Autres nouvelles

Saviez-vous que l’employeur a l’obligation de fournir à ses salariés un milieu de travail exempt de harcèlement psychologique? Il s’agit d’une obligation de moyens et non de …

Auteur: Jean H. Gagnon, AdE,  Avocat-conseil, chez Fasken Bulletin franchisage 11 septembre 2018   Dans ce monde de plus en plus technologique, pour un nombre sans cesse grandissant d'entreprises, …

Atelier de cuisine, escalade ou escape game, les activités de teambuilding sont entrées dans les habitudes des gestionnaires en ressources humaines. Elles contribuent à consolider les équipes et …